You are here

Other News

Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".

Draufdreschen wie Ritter im Mittelalter

Translate Title: 
Top threshing like Knights in the middle ages
German
Snippet: 
Bei dieser Veranstaltung in Polen geht es nicht um harmlose Kostümierung, sondern um knallharten Kampfsport! Buhurt - so der Name des Sports - ist ...
Translate Snippet: 
At this event in Poland, it's not harmless costuming, but hard hitting martial arts! Buhurt - the name of the sport - is...
Body: 
01:00 Minuten Bei dieser Veranstaltung in Polen geht es nicht um harmlose Kostümierung, sondern um knallharten Kampfsport! Buhurt - so der Name des Sports - ist eine seit dem Mittelalter bekannte Form des Ritterturniers. Einzeln oder in Gruppen dreschen die gepanzerten Kämpfer mit Waffen aufeinander ein. Die Klingen der Schwerter, Äxte oder Hellebarden sind zwar nicht scharf - Verletzungen kommen trotzdem vor, wenn auch meist keine ernsthaften.
Translate Body: 
01:00 minutes at this event in Poland is not harmless costuming, but hard hitting martial arts! Buhurt - the name of the sport - is a form of the Knight tournament known since the middle ages. The armored fighters with weapons flogging each other individually or in groups. The blades of the swords, axes and halberds are indeed not sharp - injuries still occur, though usually not serious.
Link to Story: 

20 avril 1233, le début de l'Inquisition

Translate Title: 
April 20, 1233, the start of the Inquisition
French
Snippet: 
On a toujours tendance à penser, avec nos yeux du XXIème siècle, que le Moyen Age était une période sombre et sans nuance. C'est faux. Dès le ...
Translate Snippet: 
It always tends to think, with our eyes of the 21st century, that the Middle Ages was a dark period and without nuance. That is wrong. As soon as the...
Body: 
Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.Nous sommes le 20 avril 1233,C’est la date du début de l’Inquisition. Précisément, le jour où le pape Grégoire IX l’officialise en publiant une bulle papale, nommée : Ille humani generis.L’inquisition, ce sont des tribunaux chargés de juger les "hérétiques", c’est bien ça ?Exactement. C’est une juridiction ecclésiastique d’exception. Les inquisiteurs traquent les personnes qu’ils jugent hérétiques, mais aussi les catholiques non sincères ! Ça laisse, vous admettrez, une bonne marge de manœuvre. Dans les faits, les inquisiteurs peuvent accuser à peu près tout le monde si l’envie leur en prend.  Politiquement, il s’agit de lutt...
Translate Body: 
Every morning, Franck Ferrand to relive us history through the events that have marked the date of the day. We are April 20, 1233, the date of the start of the Inquisition. Specifically, the day where Pope Grégoire IX formalizes it by publishing a papal, named bubble: Ille humani generis. The inquisition, these are tribunals to judge "heretics", that's right? Exactly. It is an ecclesiastical court of exception. The inquisitors stalk people they consider heretical, but also not sincere Catholics! It leaves, you will agree, a good margin of manoeuvre. In fact, the inquisitors can accuse almost everybody if the urge takes them.  Politically, it comes to lutt...
Link to Story: 

Bernay : Virginie Michelland publie son premier livre consacré aux trésors des églises euroises

Translate Title: 
Bernay: Virginie Michelland published his first book dedicated to the treasures of the euroises churches
French
Snippet: 
Dédiée à sainte Christine, ce qui est peu commun, elle possède des peintures murales du XVe siècle dédiées au martyr de la sainte ainsi qu'une ...
Translate Snippet: 
Dedicated to sainte Christine, what is unusual, it has wall paintings from the 15th century dedicated to the martyrdom of the Saint as well as a...
Body: 
Tout ce qui touche à la préservation du patrimoine intéresse Virginie Michelland. La jeune Bernayenne publie ce mois-ci, aux éditions Orep, un livre intitulé Trésors cachés des églises de l’Eure. Destiné aux curieux comme aux amateurs d’histoire locale, cet ouvrage entraîne le lecteur dans 30 églises de l’ouest de l’Eure afin d’en découvrir toutes les richesses. Diplômée de lettres et d’histoire, c’est avec l’Association des amis des monuments et sites de l’Eure (Amse), sise à Brionne, que Virginie Michelland a pu mettre en place cette déambulation au cœur du patrimoine eurois. « Mettre en valeur les initiatives de sauvegarde » « Mon objectif, explique l’auteur, est de mettre en valeur les initiatives de sauvegarde et de valorisation du ...
Translate Body: 
Anything related to the preservation of the heritage interest Virginie Michelland. The young Bernayenne published this month, editions Orep, a book entitled hidden treasures of the churches of the Eure. For the curious as to local history buffs, this book takes the reader on 30 churches in the West of the Eure to discover all the riches. Graduate letters and history, it is with the Association of friends of monuments and sites of the Eure (Amse), located at Brionne, Virginie Michelland was able to implement this wandering in the heart of eurois heritage. "Highlight the initiatives of backup" "my goal, the author explains, is to enhance backup and recovery initiatives of...»
Link to Story: 

CHRONIQUE UCHRONIQUE - Charlemagne, ce grand inconnu

Translate Title: 
Chronicle alternate - Charlemagne, this great unknown
French
Snippet: 
... de s'inventer une origine : Robert Schuman impose avec brio saint Vincent Ferrier, dominicain du XIVe siècle, grand prêcheur et grand voyageur.
Translate Snippet: 
... to invent an origin: Robert Schuman imposes brilliantly saint Vincent Ferrier, preacher Dominican 14th century, large and traveller.
Body: 
Tous les quinze jours, Nonfiction vous propose une Chronique Uchronique. Aujourd'hui, que saurions-nous de Charlemagne si une source capitale n'avait pas existé ?   Tout commence, comme il se doit dès lors qu’on met en scène des bibliothèques médiévales, par un incendie. Nous sommes en 832 et l’abbaye de Selingestad, en Germanie, brûle. Impossible évidemment de savoir pourquoi : les sources parlent de colère divine, l’historien soupçonne l’accident. Dans la cour, un homme pleure en regardant les flammes dévorer la bibliothèque : il s’agit d’Eginhard, l’abbé, l’un des principaux intellectuels de son temps. Il pleure car le feu ne détruit pas seulement le lieu où il vit depuis quelques années : ce qui brûle, c’est le travail de sa vie, l’u...
Translate Body: 
Every fifteen days, Nonfiction offers an alternate history Chronicle. Today, that would we know Charlemagne if a capital source had not existed?   It all starts, as it should as it staged medieval libraries, by fire. We are in 832 and the Abbey of Selingestad, in Germania, burns. Obviously impossible to know why: the sources speak of divine anger, the historian suspect the accident. In the courtyard, a man cry watching the flames devouring the library: it comes to Einhard, the Abbot, one of the leading intellectuals of his time. It cries because the fire destroyed not only the place where he lives for a few years: what is burning, it is his life's work, the u...
Link to Story: 

La Fresnaye-au-Sauvage Des actions pour la restauration de l'église de Saint Malo

Translate Title: 
La Fresnaye - wild actions for the restoration of the Church of Saint Malo
French
Snippet: 
... de Saint Malo et Saint Denis, « la tête bien sur leurs épaules, ces statues au léger déhanchement se révèlent être du XIVe siècle, comme l'église.
Translate Snippet: 
... of Saint Malo and Saint Denis, ' head on their shoulders, these statues to the slight swaying prove being from the 14th century, such as the Church.»
Body: 
Les Amis de l'église de Saint Malo se sont réunis en assemblée générale. - Les Amis de l’église de Saint Malo ont tenu leur assemblée générale à la salle communale de La Fresnaye-au-Sauvage, vendredi 8 avril. Marcel Couprit, président de l’association, a rappelé les activités de l’année passée, notamment la visite, en février, de l’atelier du sculpteur Frédéric Rouchet à Granville, chargé de la restauration des statues de Saint Malo et Saint Denis, « la tête bien sur leurs épaules, ces statues au léger déhanchement se révèlent être du XIVe siècle, comme l’église. Le sculpteur en est affirmatif. Il pense aussi, au vu du traitement des plis des vêtements, que ces statues sont l’œuvre du même artiste. » Il a évoqué la randonnée de Pierres e...
Translate Body: 
Friends of the Church of Saint Malo met in General Assembly. -Friends of the Church of Saint Malo held their General Assembly in the communal Hall of La Fresnaye - au-Sauvage, Friday, April 8. Marcel Couprit, president of the association, recalled the activities of the past year, including visit, in February, of the workshop of the sculptor Frédéric Naim in Granville, burden of restoring statues of Saint Malo and Saint Denis, ' head on their shoulders, these statues to the slight swaying prove being from the 14th century, such as the Church.» The sculptor is affirmative. He thinks also, in the light of the treatment of wrinkles in the clothes, these statues are the work of the same artist. "He mentioned hiking e stone...
Link to Story: 

Le vieux clocher de Colombes bientôt sauvé par le mécénat ?

Translate Title: 
The old steeple of doves soon saved by sponsorship?
French
Snippet: 
Il s'agit d'un édifice roman du XIIe siècle, construit sur des soubassements qui datent des Mérovingiens. La preuve, ce sont les sarcophages que j'ai ...
Translate Snippet: 
It is a Romanesque building from the 12th century, built on foundations dating from the Merovingian. The evidence, these are the sarcophagi that I...
Body: 
Adeline Daboval | 19 Avril 2016, 20h12 | MAJ : 19 Avril 2016, 20h12 Chacun connaît ces voûtes en ogives et ce clocher pointu qui s’élèvent au bord du carrefour principal de Colombes. Est-ce une église ? Une ruine ? Un chantier en cours ? Un peu de tout cela à la fois. Les habitants ont pris l’habitude de l’appeler « le vieux clocher », par opposition à la « nouvelle » église Saint-Pierre Saint-Paul, construite un peu plus loin dans les années 1970. La municipalité a décidé de rénover ce monument local. Lors du dernier conseil municipal, les élus ont voté une délibération pour adhérer à la Fondation du Patrimoine. Objectif : lancer une campagne de mécénat.Actuellement soutenu par des étais, le vieux clocher tombe en ruines, rongé par l’us...
Translate Body: 
Adeline Daboval | April 19, 2016, 8:12 pm | Update: April 19, 2016, 20 h 12 everyone knows these warheads vaults and this sharp tower rising at the edge of the main crossroad of doves. Is it a church? A ruin? A work in progress? A bit of everything at once. The inhabitants took used to call it "the old Bell Tower", as opposed to the 'new' Church of Saint-Pierre Saint-Paul, built a little further in the 1970s. The municipality has decided to renovate this local landmark. At the last municipal Council, the elected members voted a deliberation to join the Heritage Foundation. Objective: a campaign of patronage. Currently supported by the was, the old Bell Tower falls in ruins, plagued by the us...
Link to Story: 

CHRONIQUE UCHRONIQUE - Charlemagne, ce grand inconnu

Translate Title: 
Chronicle alternate - Charlemagne, this great unknown
French
Snippet: 
Au milieu du XIIe siècle, Charlemagne perd d'ailleurs son qualificatif de « Grand » : les Grandes Chroniques de France le surnomment Charles le ...
Translate Snippet: 
In the middle of the 12th century, Charlemagne also loses its epithet of 'Great': the Grandes Chroniques de France call him Charles the...
Body: 
Tous les quinze jours, Nonfiction vous propose une Chronique Uchronique. Aujourd'hui, que saurions-nous de Charlemagne si une source capitale n'avait pas existé ?   Tout commence, comme il se doit dès lors qu’on met en scène des bibliothèques médiévales, par un incendie. Nous sommes en 832 et l’abbaye de Selingestad, en Germanie, brûle. Impossible évidemment de savoir pourquoi : les sources parlent de colère divine, l’historien soupçonne l’accident. Dans la cour, un homme pleure en regardant les flammes dévorer la bibliothèque : il s’agit d’Eginhard, l’abbé, l’un des principaux intellectuels de son temps. Il pleure car le feu ne détruit pas seulement le lieu où il vit depuis quelques années : ce qui brûle, c’est le travail de sa vie, l’u...
Translate Body: 
Every fifteen days, Nonfiction offers an alternate history Chronicle. Today, that would we know Charlemagne if a capital source had not existed?   It all starts, as it should as it staged medieval libraries, by fire. We are in 832 and the Abbey of Selingestad, in Germania, burns. Obviously impossible to know why: the sources speak of divine anger, the historian suspect the accident. In the courtyard, a man cry watching the flames devouring the library: it comes to Einhard, the Abbot, one of the leading intellectuals of his time. It cries because the fire destroyed not only the place where he lives for a few years: what is burning, it is his life's work, the u...
Link to Story: 

CHRONIQUE UCHRONIQUE - Charlemagne, ce grand inconnu

Translate Title: 
Chronicle alternate - Charlemagne, this great unknown
French
Snippet: 
Au XIe siècle, il n'y a pas de légende du « pèlerinage de Charlemagne en Terre sainte » ; or cette légende a joué, dans notre histoire, un rôle-clé ...
Translate Snippet: 
In the 11th century, there is no legend of the "pilgrimage of Charlemagne in the Holy land." or, in our history, this legend played a key role...
Body: 
Tous les quinze jours, Nonfiction vous propose une Chronique Uchronique. Aujourd'hui, que saurions-nous de Charlemagne si une source capitale n'avait pas existé ?   Tout commence, comme il se doit dès lors qu’on met en scène des bibliothèques médiévales, par un incendie. Nous sommes en 832 et l’abbaye de Selingestad, en Germanie, brûle. Impossible évidemment de savoir pourquoi : les sources parlent de colère divine, l’historien soupçonne l’accident. Dans la cour, un homme pleure en regardant les flammes dévorer la bibliothèque : il s’agit d’Eginhard, l’abbé, l’un des principaux intellectuels de son temps. Il pleure car le feu ne détruit pas seulement le lieu où il vit depuis quelques années : ce qui brûle, c’est le travail de sa vie, l’u...
Translate Body: 
Every fifteen days, Nonfiction offers an alternate history Chronicle. Today, that would we know Charlemagne if a capital source had not existed?   It all starts, as it should as it staged medieval libraries, by fire. We are in 832 and the Abbey of Selingestad, in Germania, burns. Obviously impossible to know why: the sources speak of divine anger, the historian suspect the accident. In the courtyard, a man cry watching the flames devouring the library: it comes to Einhard, the Abbot, one of the leading intellectuals of his time. It cries because the fire destroyed not only the place where he lives for a few years: what is burning, it is his life's work, the u...
Link to Story: 

CHRONIQUE UCHRONIQUE - Charlemagne, ce grand inconnu

Translate Title: 
Chronicle alternate - Charlemagne, this great unknown
French
Snippet: 
... grande figure des imaginaires politiques contemporains, et c'est à lui que se réfèrent les Ottoniens lorsqu'ils recréent l'empire à la fin du Xe siècle.
Translate Snippet: 
... great figure of the contemporary political imagination, and it is to him that refer the Ottonians when they recreate the empire at the end of the 10th century.
Body: 
Tous les quinze jours, Nonfiction vous propose une Chronique Uchronique. Aujourd'hui, que saurions-nous de Charlemagne si une source capitale n'avait pas existé ?   Tout commence, comme il se doit dès lors qu’on met en scène des bibliothèques médiévales, par un incendie. Nous sommes en 832 et l’abbaye de Selingestad, en Germanie, brûle. Impossible évidemment de savoir pourquoi : les sources parlent de colère divine, l’historien soupçonne l’accident. Dans la cour, un homme pleure en regardant les flammes dévorer la bibliothèque : il s’agit d’Eginhard, l’abbé, l’un des principaux intellectuels de son temps. Il pleure car le feu ne détruit pas seulement le lieu où il vit depuis quelques années : ce qui brûle, c’est le travail de sa vie, l’u...
Translate Body: 
Every fifteen days, Nonfiction offers an alternate history Chronicle. Today, that would we know Charlemagne if a capital source had not existed?   It all starts, as it should as it staged medieval libraries, by fire. We are in 832 and the Abbey of Selingestad, in Germania, burns. Obviously impossible to know why: the sources speak of divine anger, the historian suspect the accident. In the courtyard, a man cry watching the flames devouring the library: it comes to Einhard, the Abbot, one of the leading intellectuals of his time. It cries because the fire destroyed not only the place where he lives for a few years: what is burning, it is his life's work, the u...
Link to Story: 

[Une histoire de Normandie] #1 Les invasions normandes

Translate Title: 
[A history of Normandy] #1 the Norman invasions
French
Snippet: 
En ce début de Xe siècle, les rois Carolingiens, comme leurs homologues Saxons d'Angleterre, affaiblis par leurs sempiternelles divisions, ...
Translate Snippet: 
At the beginning of 10th century, the Carolingian Kings, like their counterparts Saxons of England, weakened by their age-old divisions,...
Body: 
En ce début de IIIe millénaire, nous assistons ravis, à un intérêt accru pour l’Histoire et en même temps à un retour de la Normandie à ses frontières séculaires. Cela nous suffit pour célébrer avec faste cet évènement et ouvrir une chronique hebdomadaire sur cette province qui nous est chère mais grandement méconnue. Extrait de « Histoires et Légendes des Pays de Normandie » voici le premier texte de cette série consacrée à la Normandie. Les « invasions » normandes !… On a fêté en 2011, très discrètement d’ailleurs, si l’on en juge par le copieux programme prévu, les onze siècles d’existence et d’influence de la Normandie ! Montesquieu a écrit : « Nous ne connaissons que quatre grands changements en Europe depuis l’établissement des col...
Translate Body: 
At the beginning of third millennium, we are thrilled at increased interest for history and at the same time a return to Normandy to its age-old borders. This is enough to celebrate with pomp this event and open a weekly column on that province that is expensive but greatly misunderstood. Excerpt from 'Stories and legends of the country of Normandy' here is the first text in this series devoted to Normandy. Norman "invasions"!... It celebrated in 2011, very discreetly indeed, judging by the copious planned programme, the eleven centuries of existence and influence of Normandy! Montesquieu wrote: we do know that four major changes in Europe since the establishment of the col... ".
Link to Story: 

Pages